L'invasion Saïyenne

Selection du chapitre:



Les experts du Taïjutsu


Plus rien ne pouvait empêcher Végéta d'entrer dans la tour maintenant. Les gardes avaient tous fuient et cet étrange homme-insecte avait disparu. Nappa par contre semblait avoir des problèmes. La force de son adversaire s'était plus ou moins élevé à 3 500 et Nappa avait dû utiliser son Raiki. Maintenant par contre la force de son opposant était à plus de cinq mille et Nappa n'avait plus la force de réactiver son aura. Il s'occuperait de ça plus tard, son compagnon pourrait s'en sortir. Les trois forces à l'intérieur du bâtiment commençaient à descendre à sa rencontre. Ils avaient sûrement entendu son combat avec l'autre ninja. Le prince des Saïyens entra, décidant d'aller lui-même à leur rencontre.
 
Montant tranquillement les escaliers, Végéta les vit. Il y avait deux garçons et une fille. Son regard se porta sur le jeune homme au goût vestimentaire douteux. Il portait une combinaison vert-forêt vraiment très laide et ses cheveux étaient coupés en forme de bol sur sa tête. Vraiment rien pour améliorer son faciès déjà disgracieux. Ses sourcils gigantesques prenaient presque toute la place sur son front et d'immenses yeux très ronds se trouvaient juste en dessous. Il regarda l'autre homme. Des vêtements blancs et amples, utile pour la pratique des arts martiaux. Il avait l'air d'être le plus fort du trio. Il avait les cheveux longs et bruns. Ses yeux étaient vraiment très bizarres. Il ne semblait pas avoir de pupilles, seulement deux gros iris blancs, et des veines saillaient autour de ses yeux. La jeune fille qui les accompagnait était habillée de vêtements traditionnels blancs et d'un pantalon brun. Elle portait de gros rouleaux de parchemins dans son dos, mais cela ne semblait pas la gêner. Elle avait deux petits chignons sur la tête et un joli visage fin.
 
Celui aux cheveux longs serra les dents, inquiet du résultat qu'aurait ce combat. Même à trois contre un.
-‘’Attention, son chakra forme une armure sur son corps. Je ne sais pas comment il fait, mais même Naruto ne pourrait pas l'égratigner.’’
Ses compagnons le regardèrent avec de gros yeux la bouche ouverte. Le plus laid se mit en position de combat, l'air inquiet et la voix chevrotante.
-‘’Eh bien on va commencer par le tester.’’
-‘’Lee! Non!’’
-‘’Dainamikku Entorii!!’’
 
Lee se jeta sur le Saïyen, le pied en avant. Celui-ci bougea sur le côté au dernier moment et le ninja passa tout droit et à travers le mur, comme si rien ne s'était trouvé là. Végéta haussa un sourcil. Quelle attaque minable, mais il y avait quand même de la puissance derrière le coup. Il pointa l'extérieur du pouce, signifiant à ses adversaires qu'il voulait se battre dehors. Il sauta ensuite à travers le trou que Lee avait fait. Le disgracieux ninja était déjà debout et courrait vers la porte d'entrée du bâtiment. Végéta le héla, lui disant de revenir. Les deux autres ninjas les avaient aussi rejoins. Les trois ninjas se regroupèrent, préparant rapidement un plan entre eux. Le garçon aux cheveux longs s'avança en premier jusqu'à n'être qu'à à peine un mètre de distance du prince des Saïyen.
-‘’Aller Neji! Tu peux le faire!’’
Le téméraire ninja pris un air assuré et se plaça en position de combat.
-‘’Prépare toi à goûter à une des techniques les plus redoutés au monde! Le style de combat spécial des Hyûga, le Jûken! Hakke Hyaku Nijûhachi Shô!''
 
Végéta jeta un coup d'oeil à son scouter. 334. Il ne pourrait rien faire avec ses poings. Il allait être surpris de le voir encaisser tous les coups sans fléchir. Cela allait lui apprendre à se surestimer. Un coup fila vers lui. Le Saïyen eu à admettre qu'il bougeait bien, les mouvements étaient très beau, mais bien trop faible, il ne pourrait jamais faire de mal à quelqu’un comme ça, même quelqu’un de sa force. Lorsque le coup le toucha il fut surpris. Il l'avait sentit passer et il ressentait un étrange engourdissement à cet endroit. Un autre coup porté rapidement. Deux autres. Quatre autres. Huit autres. Le Saïyen était maintenant dans les airs, le corps à moitié paralysé et ne pouvant plus contre-attaquer. Mais qu'est-ce que c'était que cette technique? Seize autres coups l'atteignirent. Ils étaient vraiment très rapides. Trente-deux coups. Une avalanche s'abattit alors sur lui. Soixante-quatre coups venant de lui pleuvoir dessus. Ce jeune homme lui avait assené cent vingt-huit coups divers en à peine un dixième de seconde. C'était rien pour le prince Végéta, mais chaque coup avait petit à petit paralysé son corps et le temps qu'il ne s'en rende compte, il était trop tendu pour bien réagir. Il avait été envoyé dans les airs et il n'arrivait plus à contrôler son ki pour se rétablir. Même son corps ne répondait plus bien.
 
Lee chargea son énergie de toutes ses forces. L'attaque de Neji avait fonctionnée. L'envahisseur ne pouvait plus du tout contrôler son chakra. Une explosion retentit et le corps du disgracieux ninja devint rouge et ses pupilles disparurent.
-‘’À mon tour. Ouverture de la cinquième porte, Tomon!’’
Il partit sur le Saïyen toujours dans les airs à une vitesse dépassant la vitesse du son et frappa son ennemi dans le ventre de aussi fort que sa nouvelle force le permettait. Déjà, il était derrière lui et le refrappait. Végéta était éberlué. Qu'est-ce qu'il se passait? Il n'arrivait plus à contrôler son ki pour se protéger. C'était comme si il dormait et cet homme lui faisait vraiment passer un sale quart d'heure. Il était envoyé de tous les côtés, frappé par des poings pouvant détruire des bâtiments entiers. Un coup puissant l'envoya vers le sol, mais quelque chose le retint. Les bandeaux aux poignets de Lee s'étaient déroulés pour le ramener vers lui.
-‘’Ouverture de la sixième porte! Keimon! C'est fini : Ura Renge!’’
Il le reçu avec un surpuissant coup de poing et de pied simultanés dans le ventre et le torse qui l'envoya au sol à une vitesse effarante. Le choc coupa le souffle du Saïyen qui se retrouva dans un cratère.
 
Il vit la fille dans les airs, entourée de ses parchemins. Il vit ses lèvres bouger et dire quelque chose, mais m'arrivait plus bien à entendre, tout son corps étant endolori et paralysé. Soudainement un arsenal d'armes apparu dans le ciel. Il vit des kunais, des shurikens, des katanas. Il y avait même des masses d'armes et des glaives. Tous se positionnèrent pour que le tranchant pointe vers le Saïyen. Ils se mirent à tourner et foncèrent sur Végéta qui ne put s'empêcher de fermer les yeux en appréhendant le choc. Des milliers d'armes de fer et d'acier heurtèrent précisément le puissant guerrier et certaines armes se fendirent même sous le choc. Les trois ninjas étaient certains que c'en était fini. Les trois étaient essoufflés. Ils avaient utilisé leur plus puissante technique, mais ils entendirent les armes de Tenten, la jeune fille, s'entrechoquer dans le cratère.
 
L'increvable Saïyen se releva difficilement. Il y avait quelques kunais et quelques shurikens qui avaient réussi à percer sa peau.
-‘’Mais comment?! J'ai complètement paralysé son armure de chakra avec mon Jûken, les armes et les coups de Lee et Tenten auraient du lui briser tout les os!’’ Végéta sourit.
-‘’On dirait bien que vous avez sous-estimé ma vraie résistance. J'ai même pas mal, c'est seulement ta technique qui m'a un peu paralysé. Et toi!’’ dit-il en pointa la fille.
-‘’Tu m'as bien fait un peu peur. Certaines de tes armes ont percé ma peau, mais rien de bien grave.’’ Le Saïyen se secoua et les armes tombèrent.
-‘’Je vous dis bravo, mais c'est terminé.’’
 
Il leva difficilement son bras et son index vers la fille. Elle ne pouvait plus bouger, complètement apeurée et ses amis aussi. Végéta montra un rictus et fit exploser son énergie, déchirant les barrières que Neji avait faites avec sa technique. Durant un moment, on aurait dit que son corps était en feu. Un rayon d'énergie partit de son doigt et tua la jeune kunoichi. Elle s'écroula, morte sur le coup. Les deux autres ninjas n'avaient même pas vu le rayon partir de son doigt. Le Saïyen se mit à rire.
-‘’Et ça ne fait que commencer!’’







Commentaires:

van59    le 23/07/2013 à 00:02
La suite please!!! :-D

Diablo    le 02/08/2013 à 18:34
A quand la suite ? :)


Page : [ 1 ]

Laissez un commentaire: